Trois créatrices, amies du site The Fashion Stories, livrent leurs astuces anti-coup de blues pour surmonter ce deuxième confinement.

Comment les créatrices surmontent le confinement ?

En cette période particulière, nous demandons aux créatrices de mode qui ont déjà pris la parole sur The Fashion Stories de nous livrer leurs “anti coups de blues confinement”. Wies Schulte, Charlotte de Fayet, Alix Petit et Valentine Gauthier partagent avec nous tout ce qui nourrit leur imaginaire durant ce second confinement.

Par Inès Matsika et  Maÿlis Magon de la Villehuchet

Valentine Gauthier

Valentine Gauthier

Voilà plus de dix ans que Valentine Gauthier trace un chemin créatif à part. Cette ancienne petite main de Martin Margiela dessine un vestiaire exigeant, qui se distingue par des imprimés exclusifs et un mélange d’influences : streetwear, boyish et ethnique. Son approche de la mode a été saluée en 2019 par le Grand Prix de la Création Mode de la Ville de Paris.

Un livre : Get a Life: The diaries of Vivienne WestwoodUn journal tenu par la créatrice britannique dans lequel elle alerte, entre autres, des dangers climatiques dans le monde.
Un plat réconfortant: des gyosas faits avec mon homme et mes enfants.
Une personne inspirante: l’essayiste et écologiste Pierre Rabhi, l’indétrônable ! Un père spirituel et un être d’amour…
Une action: faire du vélo à fond dans les rues vides de Paris. Un sentiment de liberté et de bien-être…
Une heure apaisante: quand tout le monde dort et que la maison est silencieuse.
3 comptes à suivre: Audrey Guimard, @audreyguimi : une artiste dont je suis le travail de près. @liarochasparis: une artiste et défenseuse de la littérature avec sa maison d’édition @partiesprises_studio. Et le compte perso de Delphine Plisson, fondatrice de @lamaisonplisson, qui a le don de me faire rire.
Un e-shop à soutenir: ceux des indépendants qui mettent tout leur cœur et leur énergie dans leurs projets.
Une institution coup de cœur@lagalleriacontinua, des galeries d’art contemporain situées dans différents coins du globe.
Le premier geste au déconfinement: aller voir la mer et respirer l’immensité.
Une envie pour l’avenir: l’entraide, l’écoute et surtout stopper la course au profit qui ne peut pas être un moteur.

www.valentinegauthier.com

Lire aussi: Valentine Gauthier, tête pensante de la mode

Wies Schulte, créatrice d’Indress Paris

Indress, c’est avant tout une combinaison de couleurs exclusives, imaginées dans l’atelier de la marque, et des matières de premier choix. Imperméable aux tendances, la fondatrice Wies Schulte dessine un dressing très personnel qui se découvre depuis peu à l’étage luxe du Bon Marché. 

Un livre ZZYZX du photographe américain Gregory Halpern, pour la lumière folle de ses clichés pris de la Californie jusqu’au Pacifique.
Un plat réconfortant : tous ceux de mon amoureux, qui cuisine divinement bien.
Une personne inspirante : le réalisateur David Lynch pour ses weather reports. Chaque jour, il commente la météo californienne d’une manière très poétique dans une courte vidéo postée sur sa chaîne Youtube.
Un e-shop à soutenir www.librest.com , le site d’une association de librairies parisiennes. Et aussi la délicieuse épicerie italienne www.terracandidoepicerie.fr 
Une action : monter et descendre les escaliers dix fois tous les matins ! Idéal pour évacuer le stress.
Une heure apaisante : le matin, quand j’arrive tôt au bureau et que je vois le jour se lever à travers les fenêtres.
3 comptes Instagram à suivre : @lux_perpetua_paris pour sa belle sélection d’objets déco, @martinchaba pour la lumière de ses films et de ses photos.
Une institution coup de cœur le Musée des Arts Décoratifs.
Le premier geste au déconfinement : Aller au cinéma et voir le film danois Drunk qui a l’air drôle, beau et émouvant.
Une envie pour l’avenir : less is more ! Il faut aller à l’essentiel : acheter moins mais mieux. J’ai aussi hâte de retrouver mes clientes dont les échanges précieux me manquent.

www.indress.net

Lire aussi: Indress suspend le temps avec ses créations

Wies Schulte

Wies Schulte

heimstone

Alix Petit

Alix Petit, créatrice d’Heimstone

On sait Alix Petit combative et optimiste. C’est cette énergie qu’elle déploie inlassablement dans sa marque Heimstone depuis plus de dix ans. Elle imagine un vestiaire joyeux où les imprimés originaux qu’elle dessine, sont les vedettes. Plus qu’un label de mode, Heimstone se veut un vecteur de créativité. Alix Petit engage la discussion sur ce thème avec sa large communauté de fidèles. 

Un livre: le livre pour enfant Julian is a Mermaid de Jessica Love. Les illustrations sont absolument magnifiques et l’histoire m’a bouleversée (disponible aussi en VF, collection Pastel/L’Ecole des loisirs, ndlr).
Un plat réconfortant: des linguine à la carbonara. C’est toujours ce dont je rêve quand je suis fatiguée.
Une personne inspirante: @ramdanetouhami fondateur de L’Officine Universelle Buly, une marque originale et luxueuse, dédiée à la beauté. Je le trouve hyper talentueux.
Une action : 5 salutations au soleil tous les matins.
Une heure apaisante: l’heure bleue.
3 comptes Instagram à suivre: @thecabinvibes, @tatianayoga et @francismallmann.
Un e-shop à soutenir: www.threesevenparis.com. C’est de la vaisselle en céramique entièrement créée et peinte à la main. Une merveille !
Une institution culturelle coup de cœur: la Fondation Louis Vuitton.
Le premier geste au déconfinement: partir dans ma maison de campagne fraîchement rénovée, @casa.kece
Une envie pour l’avenir: vivre dans l’instant présent.

www.heimstone.com 

 

Lire aussi: Alix Petit place la sincérité au coeur d’Heimstone

Charlotte de Fayet, directrice artistique de Molli

Après un parcours au sein de services marketing de grands groupes, Charlotte de Fayet se laisse embarquer par hasard dans la mode. Il y a plus de cinq ans, elle a pris les rennes de la maison Molli, une marque centenaire spécialisée dans la maille de luxe. 

Un livre : pour m’évader, je feuillette des city-guides.
Un plat réconfortant : une île flottante à la violette.
Une personne inspirante : Charlotte Perriand pour son talent mais aussi pour la personne qu’elle était, sa force de caractère, sa liberté, ses engagements.
Une action : prendre l’air, dès que je peux, dans le jardin du Luxembourg.
Une heure apaisante: le soir, une fois les enfants couchés et la pression de la journée redescendue.
3 comptes Instagram à suivre@mytravelsdreams pour les bons plans et l’évasion, @lilibarbery pour les cours de Yoga Kundalani en live et @casa_lopez pour ses magnifiques objets.
Un e-shop à soutenir : www.molli.com 
Une institution culturelle coup de coeur : la Fondation PH15 en Argentine, une galerie d’art qui aide les enfants des bidonvilles de Buenos Aires .
Le premier geste au déconfinement : une randonnée à la montagne !
Une envie pour l’avenir : …

www.molli.com

 

Lire aussi : Molli, la maille en héritage.

Charlotte de Fayet

Charlotte de Fayet

Post a Comment

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription