Le média qui raconte la mode 

Jeunes créateurs - Marques iconiques - Culture mode

Pucci

Taschen rend hommage à la saga Pucci

Une marque aussi visuelle que Pucci mérite amplement sa place dans les pages d’un livre. Avec PUCCI, les éditions Taschen  mettent en lumière l’histoire de la maison italienne. L’ouvrage -actualisé en format XL et enrichi – est un condensé de pages acidulées, dont les photographies sont extraites des archives de la Fondation éponyme. Il délivre cette imagerie pop et polychrome que l’on connaît si bien, fabriquée par la marque depuis des décennies.

La maison Pucci est née en 1948 sur la petite île de Capri, coin d’Italie où se croisent confluences estivales et artistiques. C’est l’aristocrate Emilio Pucci di Barsento qui crée sa boutique et devient par cet acte le premier de sa famille à travailler depuis mille ans. La dynastie Pucci remonte en effet au quinzième siècle. Ce qui explique la tension visuelle et vibrante qui habite ses imprimés. Les élégantes, qui s’arrachent les robes légères et les foulards gorgés de couleurs de la marque, trouveraient parfaitement leur place dans les tapageuses cours italiennes de la Renaissance !

En lançant Pucci, Emilio s’inscrit dans une histoire, celle de la mode et celle du marketing. Pionnier dans l’art de l’identité de marque, il cultivera son logo comme un code et une signature. Emilio saura aussi diversifier son activité, proposant accessoires, vêtements de sport et décoration d’intérieur.

Enfin, porté par son goût pour le design et la couleur, il sera la coqueluche de l’élite clinquante des années 60 et 70, menée tambour battant par Marilyn Monroe et Jackie Kennedy.

 

Un livre hommage à Pucci, relié dans le célèbre tissu imprimé de la maison.

Ancrée dans l’histoire italienne, l’épopée Pucci se raconte avec la narration quasiment mythologique de la rédactrice de mode Vanessa Friedman. Co-auteure de l’ouvrage, Alessandra Arezzi Boza est aussi curatrice à la Fondation Emilio Pucci. Elle apporte au livre une touche artistique et textile, tirée de son expertise costumière. Chaque modèle est relié avec un tissu imprimé original venant des collections du maître des couleurs. Une jolie manière d’évoquer la créativité folle qui anima ce designer visionnaire.

Prix : 200€. Disponible aussi en édition d’art, dans un étui de luxe avec un carré de soie vintage issu des archives de la maison. www.taschen.com  

Lire aussi : L’Italie dans l’oeil de Mario Testino

pucci

Emilio Pucci Heritage Hub in Palazzo Pucci. A display featuring terrycloth and cotton velvet capes in the capsule of the Sala delle Muse. © Lapo Quagli/Emilio Pucci Archive, Florence.

Embroidered silk shirt featuring the “Nisida” motif. Spring/Summer 2018 Collection. Elle Brazil, March 2018. © Leo Faria/ELLE Brazil.

 

Pucci

Pucci, art édition. Couverture reliée dans un étui de luxe.

Pucci

Long dress in black silk. Spring/Summer 2012. Collection. Model: Naty Chabanenko. Stylist: Ivana Spernicelli. Marie Claire Italy, April 2012. © Elina Kechicheva/Marie Claire Italia.

Palazzo pajamas with printed silk turban embroidered with Swarovski crystals, from the Fall/Winter 1969 Collection. © Gian Paolo Barbieri.

Pucci

Pucci, art édition. Couverture reliée dans un étui de luxe.

Texte: Maÿlis Magon de la Villehuchet

Post a Comment

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription