utopies nouvelles

3 initiatives créatives en temps de crise sanitaire

On nous l’a dit et répété. La pause obligatoire que nous vivons suite à la crise sanitaire peut être un boulevard pour la créativité. Force est de constater qu’elle redouble celle des créateurs de mode qui rivalisent d’initiatives intéressantes. Zoom sur trois d’entre elles qui se distinguent par les valeurs qu’elles véhiculent : solidarité, esprit collaboratif et l’évasion par le beau.

Par Inès Matsika

Jeunes créateurs : l’union fait la force

Qui ? Ils font partie de la relève de demain. Mossi, Alexandre Blanc, Mansour Martin, Later… et Louis Gabriel Nouchi. 5 jeunes labels, aux projets et aux styles différents, s’unissent pour répondre d’une seule voix à la situation sanitaire sans précédent.

Quoi ? Pour soutenir financièrement la Fondation de France dans sa lutte contre le Covid-19, les designers lancent un concours créatif, ayant pour thématique Utopies nouvelles, et font appel à leur communauté respective. L’idée est de réaliser un tee-shirt en jersey 100% recyclé dont l’imprimé sera imaginé par le lauréat du concours. Tous ceux qui ont un talent pour le dessin, la peinture, la photographie ou la capture vidéo sont invités à envoyer leurs projets aux différentes marques sur Instagram. Ils seront départagés, jusqu’au 3 mai 2020, par un jury composé des créateurs de mode mais aussi de Serge Carreira (responsable initiative marques émergentes de la Fédération de la Haute Couture et de la mode), de Romain Laprade (photographe) et de Vendredi sur mer (auteur, compositeur, interprète), entre autres.

Pourquoi on aime ? L’envie de faire taire les pronostics d’un retour à la vie d’avant – en pire – devient pressante. Ces Utopies nouvelles illustrées vont dans ce sens.

@mansourmartin @alexandreblancparis @later_project @mossi_officiel @louisgabrielnouchi

Lire aussi: Zoom sur Mansour Martin

©Alexandre Barbier / @jesuisbarbier

En haut de page, en partant de la gauche: Mansour Martin, Alexandre Blanc, Mossi, Later…, LGN Louis Gabriel Nouchi

agnona

Agnona, la star du cachemire fait l’éloge de la patience

Qui ? Référence absolue dans la confection de la maille, on ne présente plus la marque italienne Agnona. Depuis 1953, elle crée un vestiaire confortable, composé de cachemire et d’alpaga, aux lignes coutures.

Quoi ? La griffe transalpine, dont le pays est durement frappé par l’épidémie, nous propose un moment d’évasion et de poésie. Pour déconnecter d’une réalité difficile, elle offre un voyage dans la contrée des mythes. Direction la Grèce où l’on part sur les traces imaginaires de Pénélope, épouse d’Ulysse, qui attendit son retour en tissant une toile sans relâche. Agnona nous invite à nous inspirer de cette histoire forte. La marque fait appel à différents créatifs pour imaginer des vidéos sur la thématique de l’attente, de l’espoir, de la ténacité et de la résilience. Chaque jour, une vidéo est dévoilée en story sur le compte Instagram de la marque. Poésie, lecture ou illustrations : tout est prétexte à magnifier le concept de la longue pause.

Pourquoi on aime ? Sans tomber dans l’injonction du think positif, ces vidéos sont avant tout un moment poétique, que l’on prend au vol, et que l’on décide de retenir – ou non- pour aller de l’avant.

@agnonaofficial

Lire aussi: Les cachemires cosmétiques d’Alexandra Golovanoff Tricots

Alexandre Blanc en appelle à vos pinceaux

Qui ? Il aime la peinture autant que la mode. Le créateur Alexandre Blanc a décidé de ne pas choisir entre les deux. Il propose un vestiaire aux lignes apparemment classiques, dont le génie tient aux imprimés qu’il peint et aux tombés audacieux. Sa troisième collection confirme un talent dont on n’a pas fini d’entendre parler.

Quoi ? Le créateur partage avec sa communauté des pépites qui se font de plus en rares : des croquis réalisés à la main. Les silhouettes de la collection printemps-été 2021 sont à télécharger directement sur son compte Instagram. L’idée est simple : il s’agit de choisir une tenue, puis de la colorier et d’y insérer des motifs. Chaque apprenti créateur pourra ensuite partager sa réalisation sur le réseau social en tagguant @AlexandreBlancParis et en mettant les hashtags suivants : #StayHome #StaySafe #AlexandreBlancParis. Les meilleures idées seront mises en avant sur son compte.

Pourquoi on aime ? À un moment d’isolement forcé, Alexandre Blanc ouvre ses portes et remet l’esprit collaboratif au centre du jeu. Il note que « sur les réseaux sociaux, on partage davantage, on échange, on dévoile un peu plus son intimité, car le besoin de s’exprimer est plus fort que jamais ». À vous de jouer.

Lire aussi: Alexandre Blanc fusionne mode et art

©Alexandre Blanc

Post a Comment

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription