Les femmes créatrices prennent le pouvoir dans une expo

Exit le temps où l’on comptait sur les doigts d’une main les femmes à la tête de maisons de couture ! Aujourd’hui, elles sont nombreuses à diriger leur propre marque ou à assurer le style des grands noms de la mode. L’exposition « Femmes Fatales – Strong Woman in fashion » du Gemeenteuseum Den Haag à La Haye célèbre cette prise de pouvoir des femmes créatrices. Elle remet sous les projecteurs le travail des pionnières – Jeanne Paquin, Jeanne Lanvin, Coco Chanel, Madame Grès, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli – pour mettre en lumière la manière dont les couturières contemporaines s’emparent du corps féminin au XXIème siècle. L’événement, premier en son genre dans l’histoire de la mode, soulève de multiples questions. Crée-t-on différemment lorsque l’on est une femme ? Quelles visions les créatrices ont-elles de la mode ? Le vêtement peut-il contribuer à faire avancer des combats? En présentant les pièces fortes des créatrices sur plusieurs générations, le musée esquisse de premières réponses. Un fil rouge semble relier les aspirations de ces femmes qui marquent la mode. Derrière les froufrous se cachent souvent des engagements politiques, environnementaux ou féministes. Qu’il s’agisse de revendiquer davantage de confort comme l’a fait Diane von Fürstenberg avec sa « wrap dress » ( robe portefeuille), de clamer le droit d’adopter une silhouette androgyne et radicale comme Rei Kawakubo de Comme des Garçons, d’alerter sur les dangers encourus par la planète comme le martèle Vivienne Westwood ou d’enjoindre tout le monde à devenir féministe comme l’a malicieusement fait Maria Grazia Chiuri lors d’un défilé Dior : toutes ces femmes défendent un point de vue fort à travers leurs créations. Qui osera encore les taxer de « petite couturière » comme l’avait fait Paul Poiret en désignant Gabrielle Chanel ? Personne.

Jusqu’au 24 mars 2019

 © Petrovsky & Ramone, Givenchy (Clare Waight Keller), 2018

©Petrovsky & Ramone, Comme des Garçons

© George Hoyningen-Hu, Elsa Schiaparelli, 1932

 © Jean Baptiste Mondino: Iris van Herpen, couture collection, 2018

© Jean Baptiste Mondino: Iris van Herpen, couture collection, 2018

© Petrovsky & Ramone, Dior, Maria Grazia Chiuri, 2017

 © Petrovsky & Ramone, Stella McCartney

© Petrovsky & Ramone, Vivienne Westwood, Autumn/winter 2018

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription