Exposed Paris révèle le potentiel mode du bain et de la lingerie

Exposed Paris est un e-shop dédié à l’univers de la lingerie et du swimwear, lancé il y an et demi par Matthieu Pinet. Jusque-là rien de nouveau ? Pas tout à fait. Le site se distingue par une sélection ultra-pointue des marques et par un environnement esthétique à part. On y surfe comme on tournerait les pages d’un magazine de mode haut de gamme. Outre une image attrayante, Exposed Paris est un laboratoire de tendances, qui permet en sus de prendre la température d’un marché en pleine mutation. S’y reflètent les questions qui agitent l’industrie. A commencer par la représentation poussiéreuse du corps de la femme. Rencontre avec un entrepreneur conscient du mouvement en marche.

Par Inès Matsika

MES AVENTURES DANS LE DIGITAL

« Je suis un passionné du digital, bien que mon parcours à l’Institut Français de la Mode ne m’y prédestinait pas forcément. J’aime observer dans les détails son évolution et les bouleversements qu’il entraîne dans l’industrie de la mode. Constatant l’essoufflement des ventes en boutique, j’ai lancé The Shape Of The Season il y a quelques années. Une plateforme qui fait découvrir une sélection de marques aux visiteurs dans les secteurs de la mode, de la décoration, de la lingerie et de la beauté, et qui les dirige vers les sites marchands.

Ce site m’a permis d’étudier de près ces différents marchés et il est très vite apparu que la lingerie suscitait un fort intérêt chez les internautes. Parallèlement, j’ai été approché par le Salon International de la Lingerie afin d’y créer un espace novateur : Exposed. J’ai toujours été agacé par le côté segmenté de la mode. J’ai utilisé cette occasion pour faire voler en éclat les barrières. Mon challenge est de présenter dans un même espace des jeunes talents de l’univers du bain et de la lingerie aux côtés de marques plus établies, et d’introduire en petites touches des accessoires ainsi que des produits de beauté.

Le succès m’a convaincu qu’il fallait aussi faire vivre le projet sous la forme d’une plateforme digitale. J’ai donc lancé Exposed Paris en reprenant la même recette : une grande sélectivité des marques et un mix dans la typologie des produits. Au delà de la vente sur le site, ce sont des projets créatifs que nous entendons défendre. Nous accompagnons les marques et répondons à leurs différents besoins, notamment au niveau de l’identité visuelle ».

Exposed Paris

Simone Wild sur www.exposedparis.com

Ack sur www.exposedparis.com

MON ENGAGEMENT : UNE SELECTION FINE DES MARQUES

« La sélection est l’essence même d’Exposed Paris. Nous repérons et analysons les marques avec beaucoup de rigueur. Pour être retenues, elles doivent être novatrices et apporter quelque chose d’inédit, à l’image d’Henriette H, de Serpentina, d’Ack, d’Else etc. Nous faisons aussi attention à ne pas mélanger des marques qui ont un positionnement trop proche. Enfin, nous sommes vigilants à conserver un équilibre entre les jeunes labels et les noms plus réputés. Un autre aspect qui peut faire pencher la balance : la personne derrière la marque. Quand j’ai commencé à travailler dans cette industrie, j’ai été frappé par la place prédominante des hommes qui étaient en majorité à la tête des entreprises. Avec en corollaire un regard assez archaïque porté sur la lingerie. Nous sommes toujours ravis de travailler avec des labels dirigés par des femmes, sans que cela ne soit évidemment un critère de sélection ».

Just a Corpse sur www.exposedparis.com

Exposed Paris

Serpentina sur www.exposedparis.com

REPENSER L’IMAGE DE LA FEMME À L’HEURE DE #METOO ET DE L’INCLUSION

« L’industrie de la lingerie a une grosse responsabilité sur l’approche du corps de la femme. #metoo a été une lame de fond à laquelle j’ai naturellement été sensible au moment de lancer le site. Il était inenvisageable de présenter des images où le corps de la femme serait trop sexualisé ou utilisé comme un objet. La question sur laquelle nous devons progresser est une représentation diversifiée des femmes. Il y a une énorme attente à ce sujet et nos visuels sont encore trop uniformes. Les gens veulent qu’on leur présente tous types de morphologies et d’origines. Nous y adhérons et souhaitons apporter davantage de diversité dans nos images. Notre challenge est de sensibiliser sur ce point les marques avec lesquelles nous travaillons ».

Aro Swimwear sur www.exposedparis.com

Serpentina sur www.exposedparis.com

En haut de page: Le Petit Trou sur www.exposedparis.com

Coup de coeur: la velvet touch de Simone Wild sur www.exposedparis.com

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription