Alexander Wang déterre les archives d’Adidas

Et de 4 ! Alexander Wang signe une quatrième capsule pour le géant du streetwear Adidas : Adidas Originals by Alexander Wang. Sa particularité : revisiter les archives de la marque ainsi que les anciens modèles des capsules précédentes. Le créateur américain s’inspire du mouvement de fond actuel et fait de l’upcycling en créant à partir de matériaux existants. L’américain participe à la réflexion sur le caractère éphémère de la mode et propose un moyen de l’ancrer davantage dans le temps, en la rattachant à ce qui a été produit avant. Il a sélectionné les graphiques et les tissus les plus emblématiques des saisons précédentes qu’il a mixé aux archives d’Adidas. En y apportant sa touche évidemment ! A savoir une esthétique subversive, imparfaite et légèrement décousue. Alexander Wang aime provoquer l’erreur sur le vêtement. Logo déconstruit ou inversé, empiècements inattendus : les hauts de survêtements, les shorts, les crop tops affichent des détails « erronés » qui leur donnent un style fort. A travers la capsule, Alexander Wang a voulu raconter trois histoires : photocopie, disjonction et AW essentials, chacune ayant un design particulier. Le créateur américain invite à vivre une expérience urbaine, dans des tenues qui évoquent toujours le style de la rue, mais qui sont définitivement connectées à leur  passé. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » disait Antoine Laurent de Lavoisier. Alexander Wang l’a bien compris.

 

Crédit: Photographe: Brianna Capozzi, Creative Directeur: Ferdinando Verderi of Johannes Leonardo, Styliste: Haley Wollens, Set Designer: Mary Howard, Mannequin: Anna Ewers

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription