john galliano

Quand John rencontre Vivienne

Le temps d’une exposition à Paris, la Alfalibra Gallery réunit deux monstres de la mode : John Galliano et Vivienne Westwood. Leur point commun, à part être des sujets britanniques ? Cultiver un goût pour l’irrévérence et avoir vécu une ascension parallèle à la même époque.

Le photographe John Stoddart fut un témoin de cette folle période qui vit les deux enfants terribles changer le paysage de la mode. De 1987 à 1991, il les fit poser devant son objectif dans son studio londonien à Mayfair, et immortalisa leurs plus belles créations.

L’exposition John & Vivienne by John Stoddart cristallise ces moments clés pour les deux créateurs. L’icône punk Vivienne Westwood opère alors une mue et transforme son dressing déjanté en une garde-robe romantique, avec une touche d’extravagance. Ce virage l’impose sur la scène internationale et définit encore aujourd’hui les grandes lignes de ses créations. De son côté, John Galliano est très vite sacré star de la mode et remporte en 1987 le titre de Meilleur styliste de l’année.

Les 26 clichés présentés dans la galerie sont autant d’archives précieuses sur une scène artistique en pleine effervescence. Ils sonnent aussi comme un rappel de la liberté créative qui régnait « en total opposition avec la mode d’aujourd’hui plus influencée par le marketing et la pression financière des groupes qui la dirigent” assène le photographe John Stoddart en fin observateur du milieu et en tant que collaborateur de magazines comme Vogue, Vanity Fair, The New Tork Times… Une chose est sûre : cet événement est un regard croisé rare sur deux artistes qui ont toujours été guidés par une seule chose : l’audace.

Jusqu’au 20 novembre 2019.

Danseuse de flamenco par John Galliano

Vivienne Westwood

Vivienne Westwood. En haut de page: John Galliano

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription