Gian Paolo Barbieri

Les polaroids sans fard de Gian Paolo Barbieri

On pensait tout connaître de Gian Paolo Barbieri. Et pourtant à 81 ans, le célèbre photographe de mode italien nous surprend encore. Dans l’exposition Polaroids and more présentée à Milan à la galerie 29 ARTS IN PROGRESS, il dévoile un pan méconnu de son travail.

Exit les photographies glamour évoquant la dolce vita des années 60 ou les campagnes shootées pour des créateurs mythiques. C’est un travail plus dépouillé et réaliste que les 120 polaroids sélectionnés pour l’occasion mettent en avant.

L’homme – qui a officié au Vogue italien, a travaillé aux côtés de Diana Vreeland au Vogue US et photographié toute la scène artistique des années 70 et 80 – délaisse la perfection si longtemps recherchée dans les studios pour une spontanéité rafraîchissante. Les clichés se rapprochent de photographies intimes, qui soulignent la vulnérabilité de ses sujets ou au contraire leur endurance.

À une époque où toutes les barrières tombent et où l’exclusivité n’a plus de sens, Gian Paolo Barbieri fait sauter les derniers verrous. Il nous invite à pénétrer dans les coulisses de la mode, qu’il débarrasse de ses poussiéreux fantasmes.

Le photographe souligne le tâtonnement dans l’art et l’imperfection à travers une série de portraits et d’études de personnages. Des clichés, recalés à l’origine pour leurs défauts, reprennent vie avec grâce sur les murs de la galerie. D’autres, à la force évidente, sont indiqués par de multiples croix sur les polaroids.

Clichés rares ou processus créatif de l’artiste ? Difficile de savoir qui tient le plus la vedette dans cette exposition événement.

Jusqu’au 27 juillet 2019.

gian paolo barbieri

© Gian Paolo Barbieri – Marisa Berenson pour Carlo Tivioli, Milan 1999

gian paolo barbieri

Gian Paolo Barbieri – Lynne Koester, Milan 1991

gian paolo barbieri

© Gian Paolo Barbieri – Felicitas Boch, Milan 1982

gian paolo barbieri

© Gian Paolo Barbieri – Tatiana, Milan 2004

© Gian Paolo Barbieri – Monica Bellucci, Milan 2000

En haut de page: © Gian Paolo Barbieri – Lynne Koester

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription