bonhomme

Bonhomme redonne vie aux foulards militaires

C’est l’histoire d’un foulard vintage qui a fait la guerre. Un jour, il croise la route de Pierre et Clémence Brissonnet dans les allées d’une brocante. Les deux créatifs – directeur artistique et sourceuse matières – décident de transformer cet accessoire militaire en une pièce mode à travers la marque Bonhomme. Au delà du style, le couple se plaît à diffuser l’histoire incroyable de ces foulards créés durant la Seconde Guerre Mondiale. Une capsule signée avec Modetrotter explore l’imprimé cartographique cher à la marque. Entretien avec l’un des fondateurs.

 

Par Inès Matsika

NOTRE COUP DE CŒUR POUR LE FOULARD D’EVASION

Ma compagne Clémence et moi sommes férus de brocantes. On s’y balade beaucoup les week-ends pour y traquer des vêtements militaires et utilitaires qui sont notre passion. Une fois par hasard, nous sommes tombés sur des foulards d’évasion dont on ignorait le sens. Ils ont été créés lors de la Seconde Guerre Mondiale par Christopher Clayton Hutton, un pilote de chasse qui travaillait au sein du MI 9 de l’armée anglaise. Il s’agissait d’une cellule particulière, intégrée aux services secrets, chargée d’aider les futurs prisonniers de guerre à s’échapper grâce à des objets ingénieux.

L’invention la plus emblématique d’Hutton est le foulard d’évasion. A chaque ordre de mission, les miliaires partaient avec une pochette contenant le foulard imprimé d’une carte qui les renseignait sur la zone où ils se trouvaient et la manière dont ils pouvaient fuir. L’intérêt du foulard : pouvoir se dissimuler facilement et se déplier en toute discrétion. Plus tard, nous avons appris que Christopher Clayton Hutton avait inspiré le personnage Q dans James Bond ! Cette histoire nous a complètement passionnés et nous avons commencé à collectionner les foulards au point d’en constituer un stock.

De là est née l’envie de lancer une marque pour raconter le destin incroyable de ces accessoires de guerre. Pour leur donner une touche moderne, les foulards sont garnis d’ourlets, confectionnés par des ateliers dans l’Aisne, labellisés EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

L’HERITAGE FAMILIAL DE BONHOMME

Clémence et moi sommes attachés à l’histoire et au patrimoine. Le nom de notre marque est un clin d’œil à son aïeul. Il y a une dizaine d’années, elle a reçu en héritage le recueil de son arrière-arrière-grandpère appelé Emile Alphonse Bonhomme. Cet homme avait pour hobby de dessiner des motifs géométriques à la plume, multicolores, abstraits ou figuratifs. L’ouvrage relié, qui date de 1870, est absolument magnifique. On regardait de temps en temps cet objet comme un trésor, avec la conviction qu’un jour il nous mènerait vers un projet créatif. En lançant notre marque, nous avons naturellement voulu l’associer au talent de cet ancêtre dont les dessins nous rappelaient les imprimés des foulards Hermès. Avec Bonhomme, on aime s’appuyer sur des histoires fortes qu’on véhicule dans nos créations.

bonhomme
bonhomme

QUAND BONHOMME RENCONTRE MODETROTTER

Notre marque est centrée sur un monoproduit : le foulard. Nous adorons croiser notre univers avec d’autres créateurs, et travailler des pièces qui ne font pas partie de notre vestiaire. C’est challengeant ! Marie Courroy, la créatrice de Modetrotter, nous a contactés pour une capsule estivale ayant pour thématique la Baie des Singes.

Un des premiers foulards que nous avons sourcé présentait une carte de Marseille et de la Corse. Nous sommes donc partis de cette archive pour construire les 3 pièces de la collection. Nous avons apposé des bouts de cartes sur une chemise, une robe et un foulard, dotés d’un fond bleu rappelant l’océan.

Même si nous sommes toujours en prospection de foulards d’évasion, nous avons conscience que les stocks ne sont pas éternels ! Nous avons envie de multiplier ce type de collaboration. La prochaine sortira le 28 juin 2019 avec la marque Nebeau, pour laquelle nous avons réalisé un bob et un tee-shirt. Nous serons aussi amenés à développer nos propres créations en conservant la signature de Bonhomme qui reste la cartographie.

Bonhomme X Modetrotter en vente sur https://bonhomme.fr/ et www.modetrotter.com

bonhomme
bonhomme

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater des PORTRAITS de jeunes créateurs, des FOCUS sur des marques culte et des NEWS sur la culture mode.

Inscrivez-vous

NEWSLETTER

Merci pour votre inscription