5 questions sur le trench Burberry

Ligne sobre, coloris classiques et tenue impeccable. C’est la formule magique qui explique le succès inébranlable du trench-coat de Burberry. Eclairage sur l’emblème de la maison britannique devenu un indispensable du vestiaire féminin.

104 ans. Le trench est créé en 1914 par Thomas Burberry, le fondateur de la maison. Il est réalisé en gabardine de coton. Une étoffe résistante, imperméable et souple imaginé par le créateur.

1

Son âge ?

104 ans. Le trench est créé en 1914 par Thomas Burberry, le fondateur de la maison. Il est réalisé en gabardine de coton. Une étoffe résistante, imperméable et souple imaginé par le créateur.

2

Son histoire ?

Ce n’est pas pour les élégantes que le trench-coat fut conçu à l’origine mais pour les soldats de l’armée britannique. Durant la Première Guerre Mondiale, le maréchal Lord Kitchener repère cette pièce résistante et demande à Thomas Burberry de l’adapter à l’usage militaire. Sorti des tranchées, le modèle s’impose très vite à la ville, puis séduit les hommes et les femmes du monde entier.

3

Son usage ?

Imaginé pour affronter la météo capricieuse de l’Angleterre, le trench-coat de Burberry s’est affranchi des saisons et se porte en toutes circonstances. Un basique précieux qui dope l’allure avec discrétion.

4

Un signe distinctif ?

On les perçoit comme des détails chics. Mais les anneaux en métal en forme de « D » dont sont dotés la ceinture et les poignets ont à l’origine une utilité. Ils permettaient aux soldats d’accrocher différents matériels.

5

Un chiffre magique ?

1952. L’année où Gene Kelly porte le trench de Burberry dans le film « Singing in the rain ». Mythique !

Laisser un commentaire